Disroot est un projet basé à Amsterdam, il est géré par des bénévoles et dépend du soutien de sa communauté.

A l'origine, nous avons créé Disroot par besoin personnel = nous recherchions des logiciels que nous pouvions utiliser pour communiquer, partager et organiser au sein de nos cercles. La plupart des solutions disponibles manquaient les éléments clés que nous trouvons importants. Nos outils devraient être ouverts, décentralisés, fédérés et respectueux de la liberté et de la vie privée.

En cherchant de tels outils, nous avons trouvé des projets vraiment intéressants - des projets qui, à notre avis, devraient être accessibles à tous ceux qui valorisent des principes similaires. Nous avons donc décidé de regrouper certaines applications et de les partager avec d'autres. C'est ainsi que Disroot a commencé.

En lançant Disroot, nous espérons changer la façon dont les gens interagissent généralement sur le web. Nous voulons encourager les gens à se libérer des jardins murés des logiciels populaires et à se tourner vers des alternatives ouvertes et éthiques, que ce soit sur notre plateforme ou sur une autre (ou vous pourriez même héberger la vôtre).

Ensemble, nous pouvons former un réseau véritablement indépendant, centré sur le bénéfice des gens plutôt que sur leur exploitation.

Fédération et décentralisation

La plupart des services Internet sont gérés à partir de points centralisés appartenant à des entreprises et gérés par celles-ci. Ces derniers stockent les données privées de leurs utilisateurs et les analysent à l'aide d'algorithmes avancés afin de créer des profils précis de leurs "utilisateurs". Ces informations sont souvent utilisées pour exploiter les personnes dans l'intérêt des annonceurs. Les informations peuvent également être obtenues par des institutions gouvernementales ou par des pirates informatiques malveillants. Les données peuvent être supprimées sans avertissement pour des raisons douteuses ou en raison de politiques régionales de censure.

Un service décentralisé peut résider sur plusieurs machines, appartenant à différentes personnes, entreprises ou organisations. Avec les protocoles de fédération, ces instances peuvent interagir et former un réseau de plusieurs nœuds (= serveurs hébergeant des services similaires). On peut être capable d'arrêter un nœud mais jamais tout le réseau. Dans une telle installation, la censure est pratiquement impossible.

Pensez à la façon dont nous utilisons le courrier électronique; vous pouvez choisir n'importe quel fournisseur de services ou créer le vôtre, et toujours échanger des courriels avec des personnes utilisant un autre fournisseur de courrier électronique. Le courrier électronique repose sur un protocole décentralisé et fédéré.

Ensemble, ces deux principes fondent un vaste réseau qui repose sur une infrastructure assez simple et des coûts relativement bas. N'importe quelle machine peut devenir un serveur et participer à part égale au réseau. D'un petit ordinateur de bureau chez vous à un serveur dédié ou des racks avec plusieurs serveurs. Cette approche offre la possibilité de créer le plus grand réseau mondial détenu par les utilisateurs - exactement comme l'Internet était censé l'être.

Nous ne voulons pas que Disroot devienne une entité centralisée, mais plutôt qu'elle fasse partie d'une communauté plus vaste - un nœud parmi tant d'autres. Nous espérons que d'autres seront inspirés à créer plus de projets avec des intentions similaires.

Les logiciels peuvent être créés et transformés en n'importe quoi. Tous les boutons, toutes les couleurs et tous les liens que nous voyons et utilisons sur le web y ont été placés par quelqu'un. Lorsque nous utilisons les applications qui nous sont fournies, nous ne voyons généralement pas - et parfois nous nous en fichons - beaucoup ce qui se passe derrière l'interface que nous utilisons. Nous communiquons avec d'autres personnes, nous stockons nos dossiers, organisons des réunions et des festivals, envoyons des courriels ou discutons pendant des heures et tout cela se passe comme par magie. Au cours des dernières décennies, l'information est devenue très précieuse et de plus en plus facile à recueillir et à traiter. Nous avons l'habitude d'être analysés, acceptant aveuglément les termes et conditions pour "notre propre bien", faisant confiance aux autorités et à des entreprises de plusieurs milliards de dollars pour protéger nos intérêts, alors que nous sommes toujours le produit dans leurs "fermes de gens".

Posséder vos propres données: De nombreux réseaux utilisent vos données pour gagner de l'argent en analysant vos interactions et en utilisant cette information pour vous fournir de la publicités. Disroot n'utilise pas vos données à d'autres fins que celles de vous permettre de vous connecter et d'utiliser le service. Vos fichiers sur le cloud sont chiffrés avec votre mot de passe utilisateur, chaque bin-paste et fichier téléversé sur le service Lufi est également chiffré côté client, ce qui signifie que même les administrateurs du serveur n'ont pas accès à vos données. Chaque fois qu'il y a une possibilité de chiffrement, nous l'activons et si ce n'est pas possible, nous conseillons d'utiliser un logiciel de chiffrement externe. eEn tant qu'admins, moins nous connaissons vos données, mieux c'est: D. (Conseil du jour: Ne perdez jamais votre mot de passe!) lisez ce tutoriel

Vie privée

Transparence et ouverture

Chez Disroot, nous utilisons des logiciels 100% libres et open source. Cela signifie que le code source (le fonctionnement du logiciel) est accessible au public. N'importe qui est en mesure d'apporter des améliorations ou des ajustements au logiciel et il peut être audité et contrôlé à tout moment - pas de portes dérobées cachées ou d'autres logiciels malveillants.

Nous voulons être totalement transparents et ouverts à l'égard des personnes qui utilisent nos services et, à cet effet, nous publions des informations sur l'état actuel du projet, la situation financière, nos plans et nos idées. Nous aimerions également connaître vos suggestions et vos commentaires afin de pouvoir offrir la meilleure expérience possible à tous les utilisateurs de Disroot.